RDC: Condamnant le meurtre d’un militant de la LUCHA à Beni, Fayulu considère l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri d’un échec

Partager via

Le meurtre d’un militant de la Lutte pour le Changement (LUCHA) répondant au nom de Mumbere USHINDI, lors d’une manifestation organisée à Beni pour protester contre l’état de siège instauré en Ituri et au Nord-Kivu, continue à engendrer des réactions des organisations des droits de l’homme et celles acteurs politiques.

Pour sa part, l’opposant congolais et membre du présidium de la coalition Lamuka, Martin Fayulu a ce mardi 25 janvier, condamné l’assassinat de ce jeune garçon âgé d’une vingtaine d’années, tout en considérant d’échec la mesure d’urgence décrétée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi dans les deux provinces susmentionnées.

« Je condamne fermement l’assassinat du militant de la LUCHA, Mumbere USHINDI, hier à Béni. Il est clairement établi aujourd’hui que l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri est un échec », a déclaré Martin Fayulu.

Le président national du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé), Martin Fayulu a poursuivi sa déclaration en disant : « la population est exaspérée, il faut donc urgemment revenir à l’administration civile ».

À titre de rappel, Mumbere USHINDI (militant de la LUCHA) a été tué par balle lors d’une protestation contre l’état de siège le lundi 24 janvier dernier. Cela au moment où la police nationale congolaise voulait disperser les manifestants. Sa dépouille mortelle se trouve actuellement à l’Hôpital général de Beni.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!