14 juillet 2024

Santé : La Covid-19 est l’une des pandémies les plus dangereuses, mais elle n’est pas la plus dévastatrice

0
Partager via

Déclarée au mois de mars 2020 par l’organisation Mondiale de la Santé (OMS), la pandémie à COVID-19 est apparue dès la fin de l’année 2019 dans la ville de Wuhan en Chine.

Avec près de 500 millions de cas de contamination à ces jours, la COVID-19 a causé la mort de plus de 6 millions des personnes dans le monde.

Malgré le nombre considérable des décès causés par la COVID-19, l’histoire renseigne qu’elle n’est pas la pandémie la plus dévastatrice que le monde a connue, car il y a eu avant elle, d’autres pandémies qui ont sévèrement frappé l’humanité et dont nous dressons une liste de 10 à savoir :

  1. La peste d’Athènes

La peste d’Athènes, apparue en Grèce précisément dans sa capitale Athènes au Ve siècle avant Jésus-Christ, dans les années 430 et 426.

Celle-ci est considérée comme la première pandémie répertoriée de l’histoire et elle a tué plus de 200.000 personnes.

  1. La peste Antonine

La deuxième pandémie sur notre liste c’est la peste Antonine. Cette dernière a d’abord commencé par frapper l’Empire romain à la fin de l’an 165 et au début de l’année 166.

La peste Antonine a provoqué plus de 10 millions de morts avant d’être éradiquée en 1980.

3. La peste de Justinien

La peste de Justinien est une autre pandémie ayant affaibli l’empire Romain entre les VIe et VIIIe siècles.

Pour cette pandémie, les estimations des victimes varient entre 25 et 100 millions de morts.

  1. La peste noire

Toujours sur la liste des pandémies, nous citons la peste noire appelée également la grande peste.

Originaire de l’Asie depuis 1346, la peste noire va plus tard arriver en Afrique du Nord et en Europe.

Cette maladie a fait entre 20 et 40 millions de morts en Europe, soit près de la moitié de la population européenne à l’époque. Cela avant d’être éradiquée en 1352.

  1. La fièvre jaune

La fièvre jaune est une autre pandémie qui s’est manifestée à plusieurs reprises notamment aux 17e, 18e et 19e siècles.

Les personnes souffrant de la fièvre jaune présentaient une coloration jaune de la peau, d’où le nom donné à cette maladie qui a débuté en Amérique, précisément dans le Yucatan, au Mexique vers 1648.

Malgré l’existence d’un vaccin efficace, l’OMS affirme que la fièvre jaune fait encore des morts jusqu’à ces jours ; Elle tue chaque année entre 30.000 et 60.000 personnes en Afrique et en Amérique du Sud.

  1. Le Choléra

Nous mentionnons également le Choléra, une infection toxique causée par une bactérie qui se transmet uniquement à l’espèce humaine par voies orales en ingurgitant des aliments ou des boissons impropres à la consommation.

Apparue en Asie précisément en Inde vers les années 1826, la maladie atteint rapidement l’Europe vers 1830, puis l’Amérique vers 1833.

Le choléra aurait causé plus d’un million de morts dans le monde, et l’OMS affirme que trois millions de cas et 100 mille décès sont toujours répertoriés dans le globe chaque année.

  1. La grippe espagnole

À notre notre liste s’ajoute la grippe espagnole qui a ravagé de 1918 à 1919, soit vers la fin de la première guerre mondiale.

Causée par un virus de type H1N1, la grippe espagnole est aussi originaire de l’Asie, mais ce sont les autorités espagnoles qui en ont établi l’origine. D’où le nom de cette pandémie ayant tué entre 25 et 100 millions de personnes dans le monde.

  1. La grippe asiatique

Aux côtés de toutes ces pandémies citées, il y a également la grippe asiatique qui est une maladie de grippe A (H2N2). Elle s’est éclatée initialement en Asie précisément au Japon, avant d’atteindre les États-Unis et le globe entier.

Cette maladie s’est répandue de 1956 à 1958 et ne s’est plus manifestée depuis 1968.

Selon l’OMS, ce fléau aurait causé la mort d’au moins 2 millions de personnes dans le monde.

  1. La grippe de Hong Kong

La neuvième pandémie sur notre liste c’est la grippe de Hong Kong qui est causée par une souche réassortie H3N2 du virus H2N2 de la grippe A.

Débutée en Chine dans la ville de Hong Kong, cette grippe finira par gagner toute l’Asie, les États-Unis puis l’Europe vers la fin de l’année 1969.

Active de 1968 à 1970, cette maladie aurait tué environ un million de personnes dans le monde.

C’est la vaccination contre la grippe H2N2 qui va atténuer environ 50% des cas confirmés de H3N2.

  1. Le Sida

Une autre pandémie ajoutée à notre palmarès c’est le Sida qui veut dire Syndrome d’immuno déficience acquise dont le virus VIH1 est identifié depuis mai 1983.

Selon plusieurs auteurs et experts de la santé, bien avant l’identification du VIH/Sida, la pandémie avait déjà débuté en Afrique, précisément à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, entre les années 1920 et 1950, avant de se propager dans le monde entier.

Ayant déjà causé plus de 36 millions de morts dans le monde, cette pandémie reste encore sans traitement jusqu’à ces jours et continue à tuer les hommes et les femmes.

Avec ces 10 pandémies passées en revue dans cet article, nous pouvons conclure que la COVID-19 n’est pas celle qui a causé le plus grand nombre de morts, mais elle figure parmi les plus dangereuses que le monde a connues et elle reste à craindre car elle n’est pas encore déclarée finie malgré l’existence de plusieurs vaccins contre elle.

Rappelons que pour empêcher la propagation du Corona virus qui continue à faire ravage, l’OMS et d’autres structures de la santé insistent sur le respect des gestes barrières dont le port obligatoire de masque, le lavage régulier des mains avec le savon, le maintien d’une distance de sécurité d’un ou de deux mètre (s), l’éternuement au coude ou avec un papier mouchoir dans les milieux publics, mais il faut surtout penser à la vaccination qui est la mesure la plus recommandée à ce jour pour lutter contre la pandémie à COVID-19.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!