14 juillet 2024

24 février 2013 – 24 février 2022: 9 ans depuis la signature de l’Accord-Cadre d’Addis-Abeba entre la RDC et ses voisins dont le Rwanda

0
Partager via

Ce jeudi 24 février 2022, l’histoire indique un total de 9 ans déjà depuis que la République Démocratique du Congo a signé l’Accord-Cadre d’Addis-Abeba le 24 février 2013, avec ses neuf pays voisins et deux autres qui ne partagent pas ses frontières à savoir: le Rwanda, l’Ouganda, la République Centrafricaine, l’Angola, le Burundi, le Congo Brazzaville, le Soudan du Sud, la Zambie, la Tanzanie, le Mozambique et l’Afrique du Sud, cela sous l’égide de l’Organisation des Nations unies (ONU).

Cet accord signé à Addis-Abeba capitale de l’Éthiopie est aussi appelé accord de paix et de sécurité dans l’Est de la République Démocratique du Congo, car son objectif est de mettre fin aux atrocités, à l’insécurité et à l’instabilité vécues dans cette partie de la RDC et dans la Région de Grands Lacs dont les pays signataires souhaitent le développement.

Notons qu’à l’occasion du 9e anniversaire de l’Accord-Cadre d’Addis-Abeba, il se tient ce jeudi à Kinshasa, le 10e sommet des chefs d’États et de gouvernements, consacré à l’évaluation des engagements pris par les pays signataires dudit accord sur la paix, la sécurité et la coopération entre la RDC et ses voisins de la Région de Grands Lacs.

L’histoire renseigne qu’au moment de la signature de l’Accord-Cadre d’Addis-Abeba (24 février 2013), c’est Joseph Kabila qui était le président de la RDC avant d’être remplacé six ans plus tard par Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle du décembre 2018 et actuel chef de l’État congolais.

Rappelons que dans le cadre des assises du 10e sommet sur l’Accord-Cadre se tenant à Kinshasa, deux Chefs d’Etats africains notamment le Président Burundais Evariste Ndayishimiye et celui de la République Centrafricaine Faustin Archange Touadera, sont arrivés dans la capitale congolaise le mercredi 23 février dernier et ils étaient accueillis à l’aéroport international de Nd’jili par le premier ministre de la RDC Jean-Michel Sama Lukonde.

Il sied de signaler que de son côté, le président congolais Félix Tshisekedi a également reçu dans la journée du mercredi 23 février dernier, les différentes personnalités venues participer au sommet de ce jeudi dont le président de la commission de l’Union africaine Moussa Faki, l’envoyé spécial du SG de l’ONU pour la Région de Grands Lacs Huang Xia, le SGA de l’ONU pour le maintien de la paix Jean-Pierre Delacroix.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!