Procès Chebeya et Bazana : voici la condition pour que Joseph Kabila comparaisse devant les juges (Selon Noël Tshiani)

Partager via

Le témoignage de Paul Mwilambwe, citant l’ex président de la RDC comme le « donneur d’ordre » dans l’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, continue à susciter des réactions des acteurs sociaux, politiques et ceux des droits de l’homme.

Parmi les politiques congolais, Noël Tshiani a réagi ce jeudi 09 novembre, tout en donnant la condition dans laquelle Joseph Kabila peut être poursuivi par la justice.

« Si Joseph Kabila a été cité comme le commanditaire du meurtre de Chebeya et Bazana, il faut que le sénat lève ses immunités », a déclaré Noël Tshiani, car selon lui, cela est la première des conditions pour que le président honoraire de la RDC comparaisse devant les juges.

À en croire Noël Tshiani, le fait de traduire Joseph Kabila en justice va servir de leçons pour les gouvernants et la population.

Cherchant à appeler le chat par son nom, Noël Tshiani conclut en disant que « la RDC ne doit pas être le refuge des criminels ».

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!