Nord-Kivu et Ituri: 25.000 violations des droits humains, 1200 décès de civils et 1100 viols enregistrés cette année (HCR)

Partager via

Dans un rapport publié ce vendredi 10 septembre, l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a notifié que 25.000 violations des droits humains, 1200 décès de civils et 1100 viols ont été enregistrés cette année dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

En outre, plus d’un million de personnes ont été déplacées et vivent en familles d’accueil, mais ces dernières ont besoin d’une aide humanitaire urgente pour continuer à soutenir ces réfugiés.

Certains déplacés par manque de nourriture, regagnent leurs villages habituels, mais sont davantage exposés aux abus et à la violence.

À en croire ce rapport consulté par la rédaction de Factuel-Promo, 10 femmes ont été violées le 06 septembre dernier au territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri par un groupe armé.

Selon le HCR, vu que l’armée congolaise a intensifié ses opérations au cours de cet état de siège, certains groupes armés ayant perdu leurs cachettes ont également multiplié des représailles contre les villages et les individus.

L’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) atteste que le financement de la réponse à cette crise reste faible. C’est pourquoi elle demande le soutien de la communauté internationale, car plusieurs personnes sont encore en quête d’aide humanitaire.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!