Kinshasa – Marche du 15 septembre contre la CENI politisée : Ngobila dit « non » à Fayulu et Muzito

Partager via

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a dans une correspondance adressée à la plateforme Lamuka de Martin Fayulu et Adolphe Muzito, refusé de prendre acte de leur lettre du 02 septembre dernier, lui informant concernant l’organisation à la date du 15 septembre prochain, d’une marche pacifique pour dire « non » à la politisation de la CENI, au glissement et à la fraude électorale.

« À ce propos, tout en louant le mérite de votre démarche, je ne saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des instructions de l’autorité suprême ainsi que les restrictions édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé, « OMS » en sigle, est susceptible d’entraîner une contamination massive de la Covid-19″, a déclaré le gouverneur de la ville de Kinshasa dans sa correspondance.

Le premier citoyen de la capitale congolaise, Gentiny Ngobila a également demandé au commissaire provincial de la police nationale congolaise/ville de Kinshasa ainsi qu’aux bourgmestres des communes concernées de veiller à l’exécution de sa décision.

Notons que la NOGEC de Constant Mutamba qui défend la même cause que Lamuka ainsi que le CDR de Christophe Mboso qui dit soutenir les institutions de la République, ont également tenu informé le gouverneur de la ville de leurs marches pacifiques projectées aussi pour le 15 septembre prochain.

La population kinoise attend voir si l’autorité urbaine va aussi prendre la même décision pour les deux autres partis politiques notamment la NOGEC et le CDR.

Patrick Mangoma

Correspondance du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila à la coalition Lamuka

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!