Assemblée nationale : Christophe Mboso et André Mbata traduits en justice pour faux et usage de faux

Partager via

Le député national Willy Bolio Emina élu du territoire de Bolobo a porté plainte contre Christophe Mboso et André Mbata, respectivement président de l’Assemblée nationale et celui de la Commission paritaire chargée d’examiner les dossiers des candidats pour le nouveau bureau de la CENI.

Cet élu de Bolobo accuse le président de l’Assemblée nationale à avoir mis son nom dans le groupe des membres de cette commission sans l’autorisation de son groupe parlementaire.

« Cependant, avec intention frauduleuse et celle de nuire à ma personne, en vue de couvrir l’irrégularité en rapport à la participation des députés de l’opposition, et, rendre par conséquent ladite commission paritaire crédible et légale, l’honorable Mboso a mis mon nom sur la liste comme membre de la Commission sans l’avis de mon groupe parlementaire, insinuant ainsi que le mandat du député est non impératif, que dans ce contexte, mon propre avis serait requis, ce qui n’est pas le cas en espèce », peut-on lire.

Selon lui, son nom figure dans cette liste pour couvrir une fraude tendant à tromper la plénière de l’Assemblée nationale.

Sur ce, il sollicite la levée d’immunités de ces deux députés en vue d’engager des poursuites judiciaires à leur charge.

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!