RDC – Santé : Les signes des cancers pédiatriques au coeur d’un atelier de formation des médecins aux C.U.K

Partager via

L’atelier de formation de 30 médecins sur les signes précoces des cancers pédiatriques s’est ouvert le jeudi 28 octobre dernier, aux cliniques universitaires de Kinshasa.

C’est avec le soutien du groupe Franco- africain d’oncologie pédiatrique (GFAOP) et la fondation Bristol Myers squib que cet atelier a été organisé et inauguré par Mr Bomboko, conseiller du ministre de la santé publique hygiène et prévention, Jean-Jacques Mbungani.

Ces assises ont comme objectif de Former des médecins à reconnaître les signes précoces des cancers chez les enfants en vue de les guérir en peu de temps.

« Ceci va permettre aux enfants qui sont atteints de cette maladie de pouvoir guérir en très peu de temps, avec des moyens simples… Donc ça va beaucoup aider au niveau de la communauté… Notre souci est que les enfants qui souffrent du cancer soient guéris en RDC par les médecins congolais, dans les hôpitaux de la RDC », a dit le manager de l’alliance mondiale de la lutte contre les cancers, Assani Karim.

D’après Assani Karim, le plus important c’est d’abord de détecter tôt ce cancer, de référer aux spécialistes qui peuvent le confirmer et le soigner. Selon lui, le spécialiste qui soigne le cancer doit travailler en collaboration avec les agents des soins de santé primaires, parce qu’on ne peut pas y arriver seul.

« Le cancer est l’une des maladies pour lesquelles on ne travaille pas seul, il faut travailler en équipe au sein de l’équipe. L’équipe est le mot gagnant devant le cancer », a rajouté Assani Karim.

Soulignons que la prévention et le diagnostic précoce des maladies pour pouvoir les combattre, constituent le cheval de bataille du ministère de la santé de la RDC, dirigé par le ministre Jean Jacques Mbungani.

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!