RDC : Le prisonnier Jacky Ndala bénéficie d’une grâce présidentielle

Partager via

Jacky Ndala, coordonnateur national de la Jeunesse d’Ensemble pour la République (parti cher à Moïse Katumbi), a bénéficié vendredi 31 décembre 2021, d’une grâce présidentielle.

Précisons que c’est le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi qui a signé l’ordonnance portant mesure collective en vue de manifester sa grandeur d’âme à travers un geste de pardon et justice de clémence.

Notons qu’en septembre 2021, jugé au second degré en appel au tribunal de grande instance de Kinshasa/Kinkole, Jacky Ndala avait vu sa peine être réduite à 22 mois de prison.

Ce leader de la Jeunesse d’Ensemble pour la République avait été condamné pour « incitation à la désobeissance civile ».

Pour rappel, Jacky Ndala avait été arrêté en juillet 2021 après qu’une vidéo ait été relayée sur les réseaux sociaux où l’on pouvait le voir entrain de demander aux militants de son parti de prendre assaut le Palais du Peuple au cas où la « loi Tshiani » portée par le député national Nsingi Pululu sur le verrouillage de l’accès à la magistrature suprême serait approuvée à l’Assemblée nationale.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!