RDC-Dossier 100 jours : la Cour de Cassation rejette la demande de liberté provisoire de Samih Jammal

Partager via

La Cour de Cassation a rejeté le jeudi 23 décembre dernier la demande de liberté provisoire de Samih Jammal, directeur général de la Société Samibo, condamné à 20 ans des travaux forcés dans le cadre du procès «100 jours».

À en croire ses avocats qui n’ont pas approuvé ce refus de la part de la Cour de cassation, ce libanais d’une quatre vingtaine d’années est souffrant et son état de santé est critique.

Après avoir appris ce refus, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) a qualifié cela d’une «décision discriminatoire», car la même cour venait d’accorder la liberté provisoire à Vital Kamerhe qui avait comparu aux côtés de Samih Jammal dans le procès 100 jours.

« La Cour de Cassation a refusé, aujourd’hui, d’accorder la liberté à M.Samih Jammal, âgé de 80 ans. L’ACAJ dénonce cette décision discriminatoire d’autant plus que la Cour l’a accordée à son co-prévenu en violation de sa jurisprudence constante », a dit l’ACAJ via son compte twitter.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!