RDC – 76ème Assemblée Générale de l’ONU : Félix Tshisekedi vante l’état de siège et confirme la tenue des élections en 2023

Partager via

Séjournant à New-York aux États-Unis, le Président de la République Démocratique du Congo et président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi a pris part à la 76ème Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies, ce mardi 21 septembre.

Prenant la parole devant ses homologues Chefs d’États réunis à ces assises, le président de la RDC, Félix Tshisekedi a vanté l’état de siège qu’il considère comme un moyen efficace pour mettre fin à l’insécurité persistant dans la partie stratégique de son pays, précisément dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

« …Grâce à l’état de siège, des avancées importantes ont été réalisées notamment la neutralisation de plusieurs centaines des miliciens, les redditions de nombreux éléments de ces groupes armés, la récupération d’armes et des munitions par les forces armées de la République, le démantèlement de plusieurs réseaux de trafic illicite d’armes, des munitions, des minerais, des ravitaillements des groupes armés en produits divers… », a déclaré le Chef de l’État congolais dans son speech.

Félix Tshisekedi a cité d’autres résultats positifs de l’état de siège à savoir : « la récupération de nombreuses localités de l’Est du pays qui étaient jadis occupées par des rebelles, la libération de nombreux otages autre fois détenus par des groupes armés dont les ADF, la réouverture de certains axes routiers importants qui étaient jadis sous le contrôle des forces négatives et la réduction sensible des incursions contre la population civile. »

En ce qui concerne la tenue des élections en République Démocratique du Congo, le chef de l’État a promis de faire de tout son mieux, dans le but de permettre à son pays de bénéficier d’une bonne tenue du scrutin en 2023.

« Je consacre toute mon énergie, et attache le plus grand intérêt à la fin de l’insécurité, des massacres et des pillages. Ce qui contribuera davantage, à l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles prévues en 2023 », a dit le président de la RDC, Félix Tshisekedi devant ses homologues.

11ème président à donner son speech en cette Assemblée Générale de l’ONU, Félix Tshisekedi était le 1er Chef de l’État africain à parler ce mardi, en raison de sa double casquette à savoir président de la RDC et président en exercice de l’Union africaine.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!