Kinshasa-Drame de Matadi Kibala : L’artiste musicien congolais Marifa rend hommage à toutes les mamans mortes par électrocution

Partager via

Après avoir appris le drame du marché de Matadi Kibala dans lequel 26 personnes dont 24 femmes et 2 hommes ont perdu leurs vies par électrocution à la suite d’une coupure d’un câble électrique à haute tension, l’artiste musicien rappeur congolais Marifa a à travers une chanson titrée « Un jour à Matadi Kibala », rendu hommage à toutes les mamans mortes dans cette tragédie survenue dans la matinée du mercredi 02 février dernier.

Touché par cette triste réalité où la plupart des personnes mortes sont des mamans marchandes qui sortent chaque matin pour rentrer le soir dans le but de chercher de quoi nourrir leurs familles, cet artiste rappeur s’est, dans son nouvel opus, mis dans la peau d’un enfant dont la mère biologique a également péri dans cette circonstance et à qui la nouvelle de cet événement malheureux est arrivée comme un coup de foudre.

Dans une interview accordée ce dimanche 06 février à la rédaction de Factuel-Promo et dont la question principale était celle de savoir pourquoi Marifa a préféré seulement rendre hommage aux mamans alors qu’il y a aussi des papas qui ont perdu la vie dans ce drame, l’artiste musicien a affirmé qu’il a plus tenu compte de nombre des morts (24 femmes et 2 hommes). D’où sa composition musicale pour exprimer sa douleur et compassion vis-à-vis des enfants devenus orphelins de mère.

« …Je vois comment ces pauvres femmes quittent leurs maisons très tôt le matin à la recherche du pain quotidien et c’est dans de très mauvaises conditions qu’elles vendent au marché de Matadi Kibala pour subvenir aux besoins de leurs différentes familles. Mais les voir encore perdre la vie brusquement comme ça, pour moi c’est plus qu’un coup de foudre. Ayant appris ce drame, je me suis mis dans la peau d’un enfant qui a perdu sa maman dans cette tragédie. C’est la raison pour laquelle dans ma chanson je me fais passer comme un garçon éploré relatant comment cette triste nouvelle lui est arrivée et qui se demande comment serait son avenir après la mort de sa maman? », a expliqué l’artiste musicien Marifa.

Profitant de son entretien avec notre rédaction, Marifa a présenté ses condoléances à toutes les familles éprouvées et il a demandé au gouvernement congolais d’assumer ses responsabilités en prenant en charge les obsèques et en assistant toutes les familles touchées. Ce rappeur révolutionnaire a également rappelé aux autorités la nécessité de vite délocaliser le marché de Matadi Kibala à un endroit sans danger pour la population afin que les événements pareils ne puissent plus arriver.

« …Je présente mes condoléances aux familles éplorées. Et je lance un appel aux autorités qui doivent assumer leurs responsabilités en prenant en charge les obsèques et en aidant toutes ces familles éprouvées qui jusque là sont humainement perdues et inconsolables. L’État congolais doit trouver un bon endroit et sécurisé pour délocaliser le marché de Matadi Kibala dans un délai bien réfléchi, car gouverner c’est prévoir, mais détourner c’est rendre obscure son avenir politique », a rajouté le rappeur Marifa.

Rappelons que ce drame survenu à Matadi Kibala a suscité les messages de compassion de la part de plusieurs personnalités à l’égard des familles éplorées, mais également les déclarations exprimant l’indignation de nombreuses personnes dont certaines ont exigé la démission du DG de la SNEL, du gouverneur de la ville de Kinshasa et du bourgmestre de la Commune de Mont-Ngafula où est situé le marché susmentionné.

Patrick Mangoma

Regardez ci-dessous la vidéo de la chanson « Un jour à Matadi Kibala » de l’artiste Marifa :

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!