RDC: Interpellé et auditionné par les services de renseignements, François Beya passe sa première nuit à l’ANR

Partager via

Le conseiller spécial du Chef de l’État en matière de sécurité, François Beya a été interpellé et auditionné par l’agence nationale de renseignements (ANR), ce samedi 05 février. Et plusieurs sources concordantes confirment que François Beya va passer sa première nuit aux installations de l’ANR.

Le patron de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), Maître Georges Kapiamba qui en sa qualité du défenseur des droits de l’homme, a rendu visite ce samedi soir à François Beya, a confirmé que ce dernier est toujours à l’ANR et la commission d’audition n’a pas encore fini de l’entendre.

Répondant aux questions de nos confrères de Top Congo, Maître Georges Kapiamba a affirmé que l’influent François Beya a été « soupçonné d’avoir participé à des réunions mettant en cause la sûreté de l’État », alors que d’autres sources ont parlé d’une tentative de coup d’État dont ce conseiller spécial du Chef l’État serait complice.

Le président d’ACAJ Maître Georges Kapiamba a rajouté qu’ayant pris langue avec le conseiller spécial du Chef de l’État en charge des questions sécuritaires François Beya, ce dernier lui a dit qu’il ne comprend rien de cette interpellation et accusation.

À en croire Maître Georges Kapiamba, l’objectif derrière sa visite rendue à François Beya dans les installations de l’ANR était de se rassurer que cet expert en matière de sécurité auprès du président de la République était bien portant.

Notons que l’arrestation de François Beya est intervenue au moment où son patron le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi se trouvait à Addis-Abeba où il a pris part à la 35ème session de l’Assemblée générale de l’Union Africaine réunissant les chefs d’État et ceux de gouvernement.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!