Grève à la RTNC: Patrick Muyaya promet de s’impliquer pour résoudre les problèmes des agents

Partager via

Alors qu’il revenait d’une mission officielle à l’Est de la République Démocratique du Congo, le ministre de la communication et des médias Patrick Muyaya s’est dès son arrivée à Kinshasa, ce mercredi 25 août, préoccupé de résoudre les problème des grévistes de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

Dans les après-midi du même jour, il s’est rendu au bâtiment de la chaîne nationale où il a échangé avec les délégués syndicaux, le collège des directeurs ainsi qu’avec les agents en grève.

Prenant la parole devant les revandicateurs, plus tard dans la soirée, Patrick Muyaya a affirmé qu’il les a écoutés et qu’il va transmettre le rapport au chef de l’État pour répondre à leurs souhaits, car il est temps de tout réformer à la RTNC.

« Comme vous le savez je suis arrivé ici vers 15h et jusque ce soir je suis encore avec vous. J’ai échangé avec vos délégués syndicaux sur toutes les revendications inscrites dans leur mémo, nous y avons répondu. Je vais faire le rapport au chef de l’État pour qu’on trouve une solution », a souligné Patrick Muyaya.

Les grévistes de la RTNC demandent le départ de Freddy Mulumba, l’actuel DG ai de cette firme audiovisuelle qu’ils qualifient d’incompétent et d’avoir un comportement qui n’est pas digne d’un chef.

Selon eux, le numéro 1 cette entreprise de presse, ne les considèrent pas à leur juste valeur et il a toujours des problème avec certains directeurs.

Les revendications de la délégation syndicale de la RTNC portent sur quelques points notamment le non paiement des salaires des agents, la non application de la loi sur la redevance Radio-TV, la signature de la nouvelle grille barémique de salaire pour son insertion effective dans les prévisions budgétaires de l’exercice 2022.

Les agents de la RTNC espèrent que le ministre de la Communication et des médias Patrick Muyaya va travailler en connivence avec son collègue du budget Aimé Boji, pour résoudre leurs problèmes.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!