Kinshasa : 11 policiers de circulation routière surpris en flagrant délit, mis à la disposition du Général Kasongo pour des mesures disciplinaires

Partager via

Le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Daniel Aselo avait fait une ronde dans quelques grandes artères de la ville de Kinshasa.

Lors de sa tournée, 11 policiers de circulation routière ont été surpris entrain de faire des bavures. Et face à cette situation, Daniel Aselo les a arrêtés, puis les a conduits auprès du chef de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo pour des mesures disciplinaires.

« Ce sont des gens qui troublent l’ordre en cours de route. Ce sont des gens qui créent des embouteillages, au lieu qu’ils puissent tout faire pour mettre fin à cela. Les autorités du pays se font insulter parce que tes hommes ne font pas bien leur travail », a dit Daniel Aselo au chef de la police de Kinshasa.

Notons que plusieurs conducteurs se plaignent du comportement des policiers de circulation routière, car ils sont plongés dans des arrestations abusives des véhicules.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!