RDC-Début des états généraux de la communication et des médias: Tshisekedi et Muyaya pour une presse congolaise libre et réformée

Partager via

Prenant part à l’ouverture des travaux des états généraux de la communication et des médias, ce mardi 25 janvier, le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a réaffirmé son attachement à la liberté d’expression et sa volonté de soutenir l’émergence d’une presse congolaise libre, plurielle et viable comme gage d’une démocratie vivante.

« Les médias congolais, quelles perspectives à l’ère numérique face au défi du développement durable ? », tel est le thème sous lequel sont placés ces états généraux de la communication et des médias qui doivent marquer un tournant dans la revalorisation de la profession journalistique, la modernisation des entreprises médiatiques et l’organisation de la corporation.

Pour Patrick Muyaya (ministre de tutelle), ces assises lancées avec l’appui du chef de l’État, sont celles de la refondation, remise en question, diagnostic, solutions à travers lesquelles les journalistes et professionnels des médias doivent réécrire ensemble l’histoire de la presse congolaise, penser à communiquer d’une manière pouvant contribuer au rayonnement de la RDC.

« La République par la voix du Président s’engage à faire sa part pour réformer le secteur de la communication et des médias. Aux journalistes, professionnels du métier de faire la leur pour donner au pays un espace d’exercice moderne et assaini », a déclaré Patrick Muyaya.

Ouverts ce mardi avec la participation du Chef de l’État, des chefs des institutions principales de la République, des journalistes, professionnels des médias et enseignants des Sciences de l’Information et de la Communication (SIC), ces travaux seront clôturés le vendredi 28 janvier prochain.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!