Covid-19 en RDC et en Afrique: L’OMS évoque la fin du pic de la troisième vague

Partager via

L’évolution de la situation de la pandémie à Covid19 a été l’un des points épinglés lors de la réunion du conseil des ministres, tenue le vendredi 03 septembre dernier.

D’après le compte rendu de ce conseil des ministres, la situation de la pandémie au 02 septembre 2021, présentée par le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention Jean Jacques Mbungani, fait état de 55.740 cas enregistrés depuis le 10 mars 2020 avec 1.061 décès en RDC. Et cela dégage un taux de létalité de 1,9%.

À en croire la présentation faite par le ministre de tutelle, la pandémie a considérablement diminué en RDC et en Afrique. Ce qui explique la fin du pic de la troisième vague annoncée par l’OMS au courant de cette semaine.

« La maladie a fortement régressé en République Démocratique du Congo et c’est la tendance dans tout le continent. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a évoqué cette semaine la fin du pic de la troisième vague », peut-on lire sur le compte rendu du conseil des ministres.

Le ministree de la santé a en outre indiqué que depuis le 03 août dernier, la France a informé la République Démocratique du Congo des mesures d’allégement pour les citoyens congolais désireux de se rendre en France. Cela avant d’ajouter que pour tous les congolais voulant aller en Irlande, il suffit juste de présenter les résultats négatifs du test Covid19 fait à partir de la RDC.

« Pour tous les voyageurs vaccinés de 18 ans et plus, ils sont de plus tenus de justifier d’un motif impérieux pour se rendre en France et de se soumettre à un auto-isolement de 7 jours. Ce qui vaut aussi pour l’Irlande où les passagers en provenance du Congo sont tenus d’avoir simplement un test négatif », a rajouté le ministre de la Santé lors du conseil des ministres.

Au sujet de la vaccination, depuis le 19 avril 2021, un total de 83.124 personnes ont reçu leur première dose et sont en train de recevoir leur deuxième dose. D’autres types de vaccins sont également attendus au courant de ce mois.

Notons que malgré la diminution de la pandémie en RDC, le gouvernement insiste sur le respect des gestes barrières dont le port obligatoire des masques et le maintien du couvre-feu, tous les jours à travers le pays, de 23h à 04h du matin.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!