Abed Achour : Un homme riche au bon cœur

Partager via

Connu plus à travers les dédicaces communément appelées « mabanga » en Lingala, précisément dans les chansons des artistes musiciens de la République Démocratique du Congo tels que Fally Ipupa et InossB, l’homme d’affaires et riche Libanais, Abed Achour ne veut pas seulement rester proche des stars de musique, mais il se veut également donateur et consolateur à l’égard des congolais en déficit des moyens financiers pour satisfaire leurs besoins vitaux.

Ayant déjà réalisé plusieurs actions philanthropiques, le surnommé « Boss Abed Achour » a fait encore parler de lui à travers ses deux derniers gestes humanitaires qui ont fait le tour du monde grâce à ses pages réseaux sociaux (Instagram et Twitter), il y a de cela quelques jours passés.

Le premier acte ayant intéressé la rédaction de Factuel-Promo, c’est celui à travers lequel Abed Achour a assisté un garçon congolais de Kinshasa, orphelin de père et de mère. Cela après qu’une vidéo montrant ce jeune kinois entrain de célébrer sa réussite aux examens d’État en saupoudrant les tombes de ses pauvres parents, ait circulé sur la toile.

« Emu par la réussite qu’il a dédiée à ses parents décédés, bien qu’il soit orphelin aujourd’hui, mais je veux l’assurer qu’il n’est pas seul car moi son grand frère je suis là et je promets de l’accompagner en prenant en charge son cycle universitaire », a déclaré Abed Achour après avoir échangé avec cet orphelin dans son bureau, le 16 octobre dernier.

Celui que les congolais aiment bien appeler « le Patron BeauGoss » en raison de sa fortune et sa beauté de visage, a également promis que cet orphelin diplômé d’État va après ses études universitaires, rejoindre la famille Sokin qui est une société d’import-export établie à Kinshasa, dont Abed Achour est le Directeur Général.

Le deuxième geste de bonne foi qui nous a touché de la part d’Abed Achour, c’est le fait qu’il a réussi à redonner le sourire à une femme en manque d’argent, en prenant financièrement la charge de l’intervention chirurgicale de sa fille née avec une malformation sur la jambe droite.

« Ce joli bébé innocent est né avec une malformation sur une jambe qui nécessitait une opération, j’ai pris en charge cette opération et grâce à Dieu ça s’est bien passé, aujourd’hui sa mère a retrouvé le sourire, sa fille pourra marcher normalement, Dieu Merci », s’est réjouit le Boss Abed Achour.

À travers ses deux dernières actions humanitaires évoquées ci-haut, Abed Achour, un Libanais résidant en RDC a prouvé à la face du monde qu’il a une forte solidarité vis-à-vis des congolais, car ce qu’il a fait à l’orphelin diplômé et à la maman de la fille née avec une malformation de la jambe, veut tout simplement dire : « aider ses semblables ne doit pas se limiter par le fait d’avoir une même nationalité ou d’appartenir à une même famille ».

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!