RDC : Moïse Katumbi accuse Tshisekedi de vouloir l’écarter à la présidentielle 2023 à cause de ses origines juives

Partager via

Le président national du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi a dans son allocution faite devant la communauté juive, déclaré que le régime de Félix Tshisekedi cherche à l’écarter aux élections présidentielles de 2023, à cause de ses origines juives.

« Ils disent que je ne peux pas postuler parce que mon père est juif. Et que je ne serai pas loyal à mon pays », a déclaré Moïse Katumbi.

Face à cette situation, l’ancien gouverneur du grand Katanga a sollicité le soutien de la communauté juive d’Europe.

Notons que c’est depuis la proposition de la loi Tshiani avec l’idée de verrouiller les postes clés comme celui du président de la République, seulement aux 100% congolais dits « de père et de mère », que Moïse Katumbi et sa famille politique se sont sentis mal à l’aise.

Rappelons que cette loi proposée par Noël Tshiani, ancien candidat à la présidentielle 2018, a été portée par le député national Nsingi Pululu, mais elle n’a pas été retenue sur le calendrier de l’actuelle session parlementaire à l’Assemblée nationale.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!