RDC : Le Chef de l’État veut renforcer la protection et la prise en charge des personnes vivant avec handicap

Partager via

Suivant sa vision d’une société congolaise inclusive, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a évoqué la nécessité de protéger les congolais vivant avec handicap qui représentent environ 13% de notre population, soit plus de 10 millions de personnes.

En raison de leur vulnérabilité, les droits qui leur sont reconnus requièrent des mesures spécifiques et une attention particulière empreinte d’amour, de compassion, de considération et de solidarité de tous.

Le Chef de l’État congolais est revenu sur la nécessité de finaliser le processus d’élaboration de la loi portant promotion et protection des Droits des personnes vivant avec handicap adoptée en première lecture à l’Assemblée Nationale.

Félix Tshisekedi a demandé au ministre des relations avec le parlement, en collaboration avec la ministre déléguée près le ministère des affaires sociales, de suivre l’évolution de cette proposition de loi au niveau du Sénat en vue d’y accélérer son adoption.

Notons que cette loi mettra en place un cadre juridique spécifique au niveau national pour une meilleure protection et une meilleure prise en charge des citoyens congolais les plus vulnérables.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!