RDC : la LUCHA accuse Félix Tshisekedi d’être la cause de l’accroissement des exportations des minerais au Rwanda

Partager via

Le mouvement citoyen lutte pour le changement ( LUCHA) accuse le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi d’être l’auteur principal de l’accroissement des exportations des minerais de la RDC au pays voisin, le Rwanda.

La LUCHA identifie la montée des minerais du Rwanda à l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête de la RDC.

« Le Rwanda vient de publier d’étranges statistiques qui révèlent un accroissement de ses exportations de minerais ( notamment l’or), tandis que la production nationale, elle, a diminué sur la période de 2019-2020 qui coïncide avec l’arrivée de Tshisekedi au pouvoir en RDC », a déclaré la LUCHA à travers un tweet posté sur sa page officielle.

La lucha a indexé les accords signés à Goma entre Félix Tshisekedi et son homologue rwandais, Paul Kagame.

Selon la LUCHA, ces accords génèrent déjà des profits pour le Rwanda. C’est pourquoi ce mouvement citoyen exprime son mécontentement concernant cette triste réalité et demande au peuple congolais d’être éveillé.

« Les accords opaques signés à Goma en présence de Tshisekedi et Kagame, entre la SOKIMO et la société rwandaise DETHER n’en est qu’une preuve. La population congolaise doit prendre conscience de ces faits graves et en tirer toutes les conséquences le moment venu » a rajouté la LUCHA, utilisant le même canal de communication (son compte Twitter).

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!