RDC – Incursion des rebelles à Bukavu : Claudel Lubaya appelle le gouvernement à s’impliquer pour rétablir la sécurité

Partager via

Le député national Claudel Lubaya a réagi après avoir appris l’incursion des rebelles ayant eu lieu dans la nuit de mardi 02 au mercredi 03 novembre, à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

D’après cet acteur politique congolais et président national du parti Union Démocratique Africaine Originelle (UDAO), cette attaque est une énième agression contre la souveraineté de la RDC et l’intégrité de son territoire.

Claudel Lubaya condamne cette d’attaque avec toute énergie, car selon lui cela menace la stabilité de la RDC et trouble la quiétude des citoyens congolais. Raison pour laquelle il a fait une déclaration pour soutenir moralement l’armée congolaise et la population du Sud-Kivu, tout en appelant les autorités du pays à ne pas céder à la panique.

« En condamnant vertement cette agression, j’apporte mon soutien patriotique aux FARDC, ma sympathie aux compatriotes de Bukavu et du Sud-Kivu, et j’appelle le gouvernement, fort de ses missions régaliennes, à prendre de toute urgence la mesure de la gravité de la situation pour rétablir avec fermeté, ordre et responsabilité, la sécurité et l’autorité de l’État dans cette partie du pays », a déclaré cet élu du Kananga.

Cherchant à interpeller les gouvernants sur leur responsabilité, Claudel Lubaya conclut en disant: « la nation attend d’être fixée sans ambiguïté sur l’origine des assaillants, leurs motivations, les moyens utilisés, l’évolution des opérations sur terrain et les dispositions prises pour que pareille situation ne se répète plus ».

Notons que selon le bilan fait sur cette incursion, 36 rebelles ont été arrêtés puis présentés au gouverneur du Sud-Kivu, 6 ont été tués, 3 militaires des FARDC et 1 policier ont perdu la vie. Aussi 14 armes AK-47 ont été récupérées.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!