RDC : Félix Tshisekedi promet de renforcer des lois anti-corruption pour lutter contre ce fléau

Partager via

Le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi a pris part jeudi 09 décembre dernier, à un sommet sur la démocratie, organisé par son homologue américain Joe Biden.

Dans son allocution, Félix Tshisekedi a déclaré que pour poursuivre la lutte contre la corruption, il y aura la mise en place d’une série de mesures à savoir :

  • le renforcement de la Cour des Comptes et des cours et tribunaux ;
  • le renforcement des lois anti-corruption ;
  • le renforcement et l’autonomisation de l’Agence nationale de la lutte contre la corruption ;
  • l’orthodoxie dans la gestion transparente des ressources publiques et de l’exécution du budget de l’État.

En outre, Félix Tshisekedi a souligné que grâce au renforcement de l’Inspection Générale des Finances (IGF), il y a de l’assainissement au niveau des finances publiques.

« Je ne pouvais, à mon accession au pouvoir, m’imaginer le degré de corruption qui rongeait mon pays. Afin de répondre à ce fléau et en vue de dégager les moyens nécessaires pour le développement économique et social de nos populations. J’ai engagé une lutte sans merci contre cette grangrène », a t-il précisé.

Notons que selon Félix Tshisekedi, la lutte contre la corruption est l’un des objectifs primordiaux de son mandat à la tête de la République Démocratique du Congo.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!