RDC – ESU : voici comment vont désormais fonctionner les universités à facultés de médecine non viables selon Muhindo Nzangi

Partager via

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi a à travers un communiqué parvenu ce mercredi 27 octobre à la rédaction de Factuel-Promo, notifié que les étudiants venus de 9 universités ayant les facultés de médecine non viables, vont être soumis à un concours organisé par celles dont la formation de médecine répond aux critères de viabilité.

Cela fait suite à sa décision consistant à la fermeture des Facultés de médecine non viables dans certaines universités congolaises. D’où le ministre de l’ESU a décidé d’orienter les étudiants de ces établissements vers ceux dont les facultés de médecine répondent aux normes.

À en croire la décision de Muhindo Nzangi, les universités qui ne vont plus organiser la formation du personnel soignant vont désormais fonctionner sous tutelle de celles dont les facultés de médecine sont viables, mais sous forme des auditoires délocalisés.

Eu égard à ce qui précède, voici comment se présente l’actuelle configuration du fonctionnement des universités concernées :

  • l’Université de Kolwezi, l’Université Notre Dame du Kasaï à Kananga, l’Université de l’Uélé à Isiro, l’Université Joseph Kasa-vubu de Boma, et l’Université Simon Kimbangu de Kinshasa vont voir leurs facultés de médecine fonctionner sous tutelle de l’Université de Kinshasa ;
  • La faculté de médecine de l’Université de Bunia sera désormais sous tutelle de l’Université de Kisangani ;
  • Pour l’Université de Kamina et l’université de Kalemie la formation de médecine sera maintenant sous tutelle de l’Université de Lubumbashi ;
  • La formation du personnel soignant organisée par l’Université de Mbuji-Mayi sera alors sous tutelle de l’Université officielle de Mbuji-Mayi.

Par ailleurs, le patron de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a précisé que la tutelle va s’arrêter avec la fin de la formation ou après que l’établissement sous tutelle ait rempli les conditions de viabilité qui lui permettra d’obtenir du ministère de l’ESU l’autorisation de la réouvrir de la faculté de médecine.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!