RDC – EPST: À partir de Kasaï-Oriental, Tony Mwaba lance ce mercredi la campagne  »pas une école sans banc »

Partager via

Le patron de l’enseignement primaire, secondaire et technique, Tony Mwaba a lancé ce mercredi 06 octobre, dans le territoire de Kabeya kamwanga dans la province du Kasaï-Orientale la campagne « pas une école sans banc ».

Selon Tony Mwaba, ladite campagne s’inscrit dans le cadre de la gratuité de l’enseignement de base consacrée par la constitution et matérialisée par le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi.

« Notre mission est de consolider et pérenniser la gratuité de l’enseignement, une réforme combattue par ceux qui pensent qu’elle n’a pas été planifiée. Cette gratuité a permis de ramener des millions d’enfants sur le parcours scolaire et aux parents de faire des économies. Mais nous devons reconnaître qu’elle a provoqué des induits dont le surpeuplement des salles de classes. Ce qui a un impact réel sur la qualité de l’enseignement », a dit le ministre de l’EPST, Tony Mwaba.

Et d’ajouter : « la campagne  »pas une école sans banc » s’inscrit dans la perspective de veiller aussi sur la qualité de l’enseignement. Ceci voudrait dire que notre gouvernement a pris en main la question de l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des enseignants et élèves, en construisant de nouvelles salles de classes, équipant des écoles et réhabilitant certaines ».

Cette campagne est pilotée par le fonds de promotion de l’éducation nationale (FPEN).

 »Il ne faut pas que cette campagne soit un trompe l’oeil. Que ça soit une véritable politique du gouvernement pour qu’on arrête l’apprentissage de nos enfants sous les arbres », a renchéri Tony Mwaba.

Le directeur général du FPEN, Jean-François EKOFO a assuré que cette institution a mis 20.000 bancs à la disposition des écoles congolaises dont 6.000 seront pour la ville de Kinshasa, les provinces du Kasaï-Orientale et Haut-Katanga.

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!