RDC/Élections 2023: Fayulu et Muzito veulent la tenue du scrutin à la date du 22 Octobre !

Partager via

Les deux leaders de la plateforme politique Lamuka, Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont tenu ce vendredi 03 septembre, un point de presse au cours duquel ils ont proposé publiquement un calendrier électoral, pour les élections de 2023 en République Démocratique du Congo.

Pour eux, les prochaines élections présidentielles, législatives (nationales et provinciales) doivent avoir lieu au plus tard le 22 octobre 2023.

Donnant les détails du processus électoral comme prévu dans leur calendrier, le présidium de Lamuka a ajouté que la campagne électorale pour ces scrutins (présidentiel et législatif) va se faire pendant une période d’un mois, soit du 21 septembre au 20 octobre 2023.

La plateforme Lamuka estime que la proclamation des résultats pour l’élection présidentielle peut intervenir le 29 octobre 2023, alors que la confirmation aura lieu le 08 novembre de la même année, afin de permettre que la passation du pouvoir et la prestation de serment puissent se tenir le 24 janvier 2024.

Concernant la question de la composition et désignation des dirigeants de la commission électorale nationale indépendante (CENI), le Lamuka estime que Denis Kadima, proposé par les six confessions religieuses sur huit, est le candidat du chef de l’État qui selon eux veut politiser la CENI pour se maintenir au pouvoir.

« Nous n’accepterons pas une CENI politisée, la fraude électorale et le glissement », a martelé le présidium de Lamuka.

Pour Fayulu et Muzito, le recensement de la population envisagé par le gouvernement est un prétexte pour favoriser le glissement.

Selon ces deux dirigeants de Lamuka, les bureaux de vote doivent être publiés 30 jours avant le vote.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!