RDC – dossier Bukanga-Lonzo : devant la cour constitutionnelle, la population hausse le ton

Partager via

Ouvert lundi 25 octobre dernier, le procès Bukanga-Lonzo avait été renvoyé au 08 novembre car il aurait fallu trouver un interprète pour le sud-africain Christo Grobler, cité dans cette affaire.

Selon l’extrait de rôle signé par le greffier principal Scholastique Mubwisa, ce procès dont l’ancien premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo est également cité, a lieu ce jour à la cour constitutionnelle.

Ayant appris cela, sur initiative de Kas Kasongo, président du Mouvement Congo-Avant (MCA), la population et certains membres de ce mouvement ont également assiégé la Cour Constitutionnelle.

La population qui a envahi l’extérieur de la cour constitutionnelle est munie des papiers bristols où l’on peut lire «Rembourser l’argent de la République», ou encore «Mbongo ya l’État eza ya Libenga nayo te!!»

De l’autre côté, on peut lire «La place du voleur c’est en prison et non au sénat», cela pour faire référence à Augustin Matata Ponyo qui est actuellement sénateur.

Notons que ce parc agroalimentaire avait été lancé en juillet 2014 et depuis lors, les travaux n’avaient pas abouti car les fonds alloués à ce projet avaient été détournés.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!