RDC : Claudel Lubaya invite l’Union Sacrée pour la nation à renoncer au partage des entreprises publiques

Partager via

Le député national Claudel Lubaya, élu de la circonscription de Kananga a dans un communiqué fait ce mardi 19 octobre, invité les membres de l’Union Sacrée pour la nation, à renoncer au partage des entreprises publiques afin de créer une rupture avec l’ordre ancien.

« L’Union sacrée pour la nation, présentée par le Président de la République comme rupture avec l’ordre ancien, se doit de renoncer à la pratique nuisible de partage des entreprises publiques qui a ruiné l’économie du pays et entraîné la faillite de l’État », a dit cet élu de Kananga.

Selon lui, les politiciens doivent se contenter des postes politiques et se désengager de la gouvernance des entreprises publiques.

À en croire Claudel Lubaya, c’est aussi une façon de mettre fin à la corruption, la gabegie et l’impunité.

Pour ce député national, c’est depuis le dialogue inter-congolais de Sun City que les entreprises ont été réduites en butin à partager entre les clans politiques au détriment de l’intérêt général.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!