Kongo-Central: Justin Luemba devient officiellement gouverneur intérimaire, la page d’Atou Matubuana est tournée

Partager via

Le désormais ancien vice-gouverneur du Kongo-Central, Justin Luemba a officiellement pris ses fonctions entant que gouverneur intérimaire de cette province, ce mercredi 08 septembre et remplace le gouverneur destitué, Atou Matubuana.

C’est le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, Daniel Aselo Okito qui depuis le week-end dernier, a désigné Justin Luemba pour faire l’intérim d’Atou Matubuana, déchu depuis le mois de décembre 2019 par l’assemblée provinciale du Kongo-Central.

Bien qu’Atou Matubuana n’a pas été présent ce mercredi pour rendre effective la cérémonie de remise et reprise, Justin Luemba a été quand-même installé par l’inspecteur provincial adjoint de la territoriale, Ngoyi Kamba Kamba.

Malgré l’absence du gouverneur détrôné, quelques membres de son gouvernement et certains membres du conseil provincial de sécurité ont pris part à cette cérémonie. D’où la lecture du procès-verbal constatant l’absence d’Atou Matubuana faite par l’inspecteur provincial adjoint de la territoriale.

Ayant pris officiellement le bâton de commandement entant que gouverneur ai, Justin Luemba va diriger le Kongo-Central conformément à la Constitution en attendant les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces qui seront organisées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans les prochains jours.

Prenant la parole à la fin de son installation, le désormais gouverneur intérimaire du Kongo-Central a promis de travailler selon la vision du Chef de l’État qui prône le bien du peuple d’abord, afin d’apporter le développement à cette province.

Notons qu’à part sa destitution, Atou Matubuana est accusé de détournement des deniers publics par l’inspection générale des finances (IGF). Il pourrait de ce fait, rejoindre ses deux proches collaborateurs dont son directeur de cabinet et le comptable public du Kongo-Central qui sont déjà aux arrêts depuis quelques jours, vu qu’ils ont été présumés complices.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!