Kinshasa : vers l’amélioration de la desserte en eau et en électricité

Partager via

Le ministre des Ressources Hydrauliques et Électricité, Olivier Mwenze, a au cours de la 31ème réunion du conseil des ministres tenue vendredi 03 décembre dernier par visioconférence, présenté aux membres du gouvernement, des actions urgentes à mener pour améliorer la desserte en eau et en électricité dans la ville de Kinshasa.

« Face à cette situation, 19 actions urgentes à mener d’ici fin décembre 2021 sur le réseau de distribution publique ont été identifiées. 6 autres actions à impact visible allant au-delà de décembre 2021 visant notamment à réduire le délestage, améliorer la desserte et éclairer les artères de la ville ont été préconisées », rapporte le compte rendu du conseil des ministres.

En outre, il a précisé que la ville de Kinshasa connaît un déficit d’environ 850 mégawatts sur une demande de 1300 mégawatts et à ce jour la SNEL ne fournit que 450 mégawatts.

« En ce qui concerne le réseau de fourniture de l’électricité, il est caractérisé par la vétusté des équipements fonctionnels depuis 35 à 50 ans, des multiples pannes moyenne tension, des interventions illicites des inciviques sur les réseaux entraînant un dysfonctionnement et l’obsolescence du réseau de l’éclairage public », rapporte t-on.

Abordant la question de la distribution d’eau, Olivier Mwenze a notifié qu’une série d’actions urgentes ont été préconisées pour améliorer d’ici le 15 décembre, la desserte en eau potable à Kinshasa.

Sur ce, il a sollicité du gouvernement la mise à la disposition de la SNEL et de la REGIDESO des fonds pour ladite amélioration.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!