Kinshasa: Sous la tension et le désordre des militants au siège de l’UDPS, les secrétaires nationaux du parti présidentiel retirent leur confiance à Kabund

Partager via

À la veille de la réunion de crise convoquée par le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya concernant le dossier Kabund, les secrétaires nationaux du parti présidentiel ont fait une déclaration ce vendredi 21 janvier quant à ce, malgré le fait qu’ils ont été empêchés par les éléments de la police nationale congolaise, parce qu’il y a désordre au siège de leur formation politique à Limete.

Dans leur déclaration consultée par la rédaction de Factuel-Promo, ces cadres de l’UDPS ont désavoué Jean-Marc Kabund et ont retiré leur confiance à son égard, car selon eux, l’annonce de sa démission est un manque de respect et un chantage à l’endroit de la Haute Autorité.

À cet effet, ces secrétaires nationaux demandent aux élus de l’UDPS de tirer les conséquences et aux militants, de rester mobilisés dans l’attente de nouvelles orientations.

Rappelons que peu de temps avant la publication de leur déclaration, il y a eu un désordre qui s’était observé au sein du siège de l’UDPS au moment où les secrétaires nationaux du parti voulaient tenir une réunion. La police nationale congolaise avait fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser les militants qui y étaient présents.

Pour rappel, depuis l’annonce de la démission de Jean-Marc Kabund au poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale, les torchons brûlent au sein de l’UDPS et il n’y pas un seul jour sans une déclaration.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!