Kinshasa : remise ce mardi des études de faisabilité technique du projet de réhabilitation et de modernisation des chemins de fer urbain

Partager via

Au cours d’une cérémonie effectuée mardi 19 octobre dernier, il y a eu remise des études de faisabilité technique du projet de réhabilitation et de modernisation des chemins de fer urbain.

Ce projet a pour but de construire un réseau ferroviaire urbain de 300 km à travers la ville de Kinshasa dont 75 km à réhabiliter et à moderniser. 3 entreprises ont étudié ce projet à savoir : La Société Commerciale des Transports et des Ports (SCPT), Trans connexion Congo SARL (TCC) et SONAHYDRO.

En outre, ce projet de réhabilitation des voies ferrées de Kinshasa est repartie en 4 phases :

  • De la gare centrale à l’aéroport international de N’djili (25 km) ;
  • plaine de Kinshasa
  • la boucle de Kintambo, Mimosa – Kinsuka – UPN – Cité verte – Kimwenza – Matete ;
  • l’aéroport international de N’djili à Maluku.

Satisfait de cette initiative, Gentiny Ngobila gouverneur de la ville de Kinshasa a estimé que cela va constituer une alternative incontournable pour mettre fin aux embouteillages à Kinshasa.

Selon Éric On’eponga directeur de TCC et promoteur du projet, l’objectif visé est de réaliser 3. 000. 000 déplacements par jour à la fin de la construction de la 3 ème phase.

Notons que la ministre du porte feuille Adèle Kahinda, était présente à ladite cérémonie y compris plusieurs autres personnalités.

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!