Kinshasa – Marche du 15 septembre : Ngobila veut un report à la date du 17 septembre prochain, mais Lamuka s’oppose

Partager via

Après une grande controverse autour de la marche contre une CENI politisée, envisagée à la date du 15 septembre prochain, par la coalition Lamuka de Martin Fayulu et Adolphe Muzito ainsi que par la NOGEC de Constant Mutamba, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a eu une réunion ce lundi 13 septembre, avec les membres de ces deux groupements politiques, pour échanger et s’accommoder sur ce sujet.

Ayant initialement refusé d’autoriser la tenue de cette marche en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie à Covid-19 au pays, le gouverneur de la ville de Kinshasa a à l’issue de la réunion de ce lundi, permis au Lamuka et à la NOGEC de marcher tout en leur demandant de reporter ladite manifestation à la date du 17 septembre prochain.

Comme raisons, le premier citoyen de la capitale congolaise a évoqué la rentrée parlementaire, planification incendies des édifices publics et Covid-19.

Malgré le relativisme de Ngobila, la coalition Lamuka dont les militants sont déjà prêts à descendre dans la rue pour manifester, s’entête et maintient sa marche comme prévue, pour le mercredi 15 septembre prochain.

De son côté, la NOGEC a seulement utilisé son compte Twitter pour rendre publique la nouvelle décision de l’autorité urbaine à l’issue de leur entretien, mais elle n’a pas encore donné sa position quant à ce.

« La nuit porte conseil », dit-on. Les jours qui viennent nous feront savoir si la coalition Lamuka et la NOGEC vont essayer d’obtempérer à la nouvelle décision de Gentiny Ngobila.

Patrick Mangoma et Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!