Kinshasa – Décès par électrocution de plus de 20 personnes à Matadi Kibala : Katumbi demande à la SNEL d’assumer ses responsabilités

Partager via

La mort par électrocution de 26 personnes dont 24 femmes et 2 hommes, intervenue dans la matinée de ce mercredi 02 février, suite à la coupure d’un câble électrique d’une ligne de haute tension, au marché de Matadi Kibala, dans la commune de Mont-Ngafula, à Kinshasa capitale de la RDC, a suscité la compassion de plusieurs personnalités politiques du pays vis-à-vis des familles éplorées.

Le Président National du parti politique Ensemble pour la République, Moïse Katumbi a au-delà l’expression de sa douleur et compassion, pointé du doigt la Société Nationale d’Électricité (SNEL) qui selon lui, doit prendre ses responsabilités et changer ses équipements de production électrique qui sont devenus vieux et porteurs du danger permanent pour les populations.

« Ce matin, la mort brutale des mamans du marché de Matadi Kibala nous a tous dévastés. Le chagrin est immense. Qu’elles reposent en paix !
La SNEL doit assumer toutes ses responsabilités et renouveler son réseau vétuste et dangereux.
C’est pour ça que nous payons nos factures ! », a déclaré Moïse Katumbi.

Pour sa part, la SNEL a également exprimé sa compassion aux proches des victimes, tout en leur présentant ses condoléances les plus attristées.

Rappelons que de son côté le président de la République Félix Tshisekedi a demandé aux autorités compétentes d’assister les familles touchées. D’où la descente du premier ministre, de quelques membres du gouvernement, du gouverneur de la ville de Kinshasa et du commissaire provincial de la PNC sur le lieu du drame.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!