Kinshasa : Auteur d’une plainte contre Ferdinand Kambere, Ardent Kabambi se dit victime des menaces de mort

Partager via

L’un des communicateurs du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Ardent Kabambi a déclaré qu’il est victime de menace de mort et d’empoisonnement depuis l’incarcération de Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint de ce parti.

À cet effet, il a affirmé que ces avocats ont déposé une plainte contre inconnu.

Ayant porté plainte contre Ferdinand Kambere, Ardent Kabambi avait décidé d’écrire au Procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe pour lui annoncer le retrait de sa plainte pour des « raisons de convenance personnelle » et aussi du fait que « les intérêts civils poursuivis » n’étaient plus en jeu.

Bien que la victime avait pris l’option de retirer sa plainte, le secrétaire permanent adjoint du parti cher au président honoraire de la République Démocratique du Congo est toujours en détention à la prison centrale de Makala.

Il sied de rappeler qu’Ardent Kabambi avait porté plainte contre Ferdinand Kambere pour coups et blessures volontaires.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!