Grève à la RTNC : Le gouvernement prêt à trouver une solution concernant les revendications des agents

Partager via

Les revendications sociales des grévistes de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) ont été prises en compte au conseil des ministres du vendredi 27 août dernier.

À cette occasion, le premier ministre Sama Lukonde est dans les points constituant sa communication, revenu sur la grève qui paralyse la chaîne nationale et pour laquelle il estime qu’une solution doit être trouvée.

Quant à cela, le premier ministre a invité le ministre de la communication et des médias Patrick Muyaya à faire le point de la situation, vu qu’il venait de se rendre au siège de la RTNC 48 heures avant, soit mercredi 25 août dernier, pour calmer les grévistes.

Prenant la parole pour éclairer le conseil, le ministre de la communication et des médias Patrick Muyaya a épinglé les principales raisons présentées par les syndicalistes de ce média public à savoir :

– le barème salarial ;

– le reliquat des salaires consécutif au protocole d’accord signé avec le Gouvernement en 2019 ;

– la situation des cotisations sociales et la mise à la retraite des agents éligibles ;

– la prise des mesures de décrispation urgente du climat de travail malsain et en dégradation permenante.

Il sied de souligner qu’avant d’entamer les discussions avec les délégués syndicaux, le ministre de tutelle a échangé avec la Direction Générale et tous les Directeurs de la RTNC pour mieux cerner certaines revendications du personnel en grève.

Notons qu’après 48 heures de dialogue avec le Banc Syndical, le ministre de la communication et des médias Patrick Muyaya a obtenu la suspension de la grève.

Sur ce, il a été convenu de la création d’une Commission mixte Ministère – Direction Générale et Syndicalistes pour un suivi conjoint de différents points contenus dans le cahier des charges.

Soulignons qu’au regard du caractère transversal de certaines revendications, les orientations du Gouvernement sont attendues pour la prise en charge desdites préoccupations.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!