France – Justice : Koffi Olomide à la fois relaxé et condamné à 18 mois de prison avec sursis

Partager via

L’artiste musicien congolais, Koffi Olomide vient d’être relaxé, ce lundi 13 décembre, en appel des chefs d’accusation d’agressions sexuelles sur 4 de ses ex-danseuses.

D’après la présidente de la 7ème chambre correctionnelle de la cour d’appel de Versailles, la relaxe du Quadra Koraman sur l’affaire des agressions sexuelles est « prononcée au bénéfice du doute », tout en évoquant à ce sujet, des « déclarations évolutives, parfois contradictoires » de la part des plaignantes.

Cependant, cette star de la rumba congolaise reste condamné à 18 mois de prison avec sursis probatoire de trois ans pour l’affaire séquestration de ses anciennes danseuses lors de ses tournées en France.

« …la séquestration ne fait aucun doute, avec des plaignantes privées de toute liberté et surveillées de manière constante entre 2002 et 2006 dans un pavillon de banlieue parisienne », a rajouté la juge présidente.

Rappelons que lors de son procès en appel tenu le lundi 25 octobre dernier à la même cour, 8 ans de prison ferme ont été requis contre le surnommé Double King qui a loué le seigneur ce lundi 13 décembre après avoir appris que sa peine est maintenant réduite à 18 mois d’emprisonnement avec sursis.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!