Diplomatie RDC – France : Tshisekedi et Macron parlent de la Covid-19 et de la situation politique en Guinée Conakry et au Mali

Partager via

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a eu un entretien téléphonique avec son homologue français, Emmanuel Macron, ce samedi 11 septembre.

« Les deux Chefs d’États ont parlé de l’évolution de la pandémie de la COVID-19 dans les deux pays et de coopération sanitaire. Ils ont aussi parlé de la situation politique en Guinée Conakry et au Mali », peut-on lire sur le compte Twitter de la présidence/RDC.

Rappelons que la Guinée Conakry et le Mali sont les deux africains dont les peuples ont récemment vécu le coup d’État militaire se produire sur leurs sols.

Au Mali, le putsch a eu lieu le 24 mai 2021, lorsque l’armée malienne avait capturé les autorités du pays notamment le président Bah N’Daw, le premier ministre Moctar Ouane et le ministre de la Défense Souleymane Doucouré, pour permettre au vice-président Assimi Goïta de prendre le pouvoir et destituer l’exécutif, le lendemain de l’opération.

En août dernier, la Cour de justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a demandé au Mali de justifier la résidence surveillée de Bah Ndaw et Moctar Ouane qui sont privés de liberté depuis le 24 mai 2021.

La Guinée Conakry a à son tour, vécu la scène du coup d’État militaire le 05 septembre dernier, quand les putschistes conduits par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, ont arrêté le président guinéen Alpha Condé, fermé toutes les frontières du pays, dissout la constitution, les institutions ainsi le gouvernement, pour donner le pouvoir au Comité National de Rassemblement et du Développement (CNRD) dirigé jusque là par Mamady Doumbouya.

Après le putsch survenu en Guinée Conakry, l’Union africaine a décidé le vendredi 10 septembre dernier, de suspendre l’État guinéen de son organisation comme l’avait fait la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), deux jours plus tôt, soit le mercredi 08 septembre dernier.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!