Démission de Kabund au poste de 1er VP de l’AN: Mboso et quelques militants de l’UDPS à sa résidence pour le convaincre de revoir sa décision

Partager via

La décision de Jean-Marc Kabund de démissionner de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale n’a pas plu au président de cette institution Christophe Mboso et à certains militants de son parti politique l’UDPS qui se sont rendus à sa résidence pour le convaincre de revoir cela.

Devant les combattants de l’UDPS, Christophe Mboso qui n’approuve pas la décision de Jean-Marc Kabund, en affirmant qu’il n’a pas été saisi officiellement, a profité de l’occasion pour appeler les membres du parti présidentiel à l’unité, car selon lui en cette 2022 qui précède celle des élections, cette formation politique devrait être soudée davantage pour aider Félix Tshisekedi à être réélu en 2023.

Pour leur part, les militants de l’UDPS qui ont demandé à Kabund de changer d’avis, n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement vis-à-vis des comportements de quelques conseillers de Félix Tshisekedi qui d’après eux, induisent le chef de l’État en erreur.

Rappelons que la décision du surnommé 520 gigas est intervenue presque 48heures après que la garde républicaine ait désarmé et arrêté les policiers commis à sa garde rapprochée, avant de saccager son domicile, le mercredi 12 janvier dernier.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!