Coopération : la justice ougandaise demande 9000 dollars à la RDC pour la libération des pêcheurs congolais

Partager via

La marine ougandaise a depuis le mois de septembre dernier, arrêté 62 pêcheurs congolais exerçant la pêche sur le lac Albert, pour violations des frontières lacustres.

Sur ce, elle demande 9000 milles dollars à la République Démocratique du Congo pour libérer ces pêcheurs aux arrêts depuis deux mois déjà.

Uweci Welekano, président de la Fédération du comité des pêcheurs du lac Albert (FECOPELA) a fait savoir que le gouvernement congolais continue à les rassurer et les a invités à la patience car le dossier va être résolu de manière diplomatique.

Notons que ces pêcheurs avaient été arrêtés avec leurs matériels de travail.

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!