Afrique-Coup d’État militaire au Burkina Faso : Le pouvoir est désormais entre les mains des soldats

Partager via

Ce lundi 24 janvier 2022, l’armée du Burkina Faso a annoncé avoir pris le pouvoir des mains du président Roch Kaboré, suspendu la Constitution et dissout le gouvernement et l’Assemblée nationale.

Cette annonce a été faite à travers un communiqué lu par un officier à la télévision nationale Burkinabaise. Le président Burkinabè, Roch Kaboré serait détenu par des soldats mutins dans un camp militaire du pays.

« La Constitution est suspendue, le gouvernement et l’assemblée nationale sont dissouts, les frontières terrestres et aériennes sont fermées à partir de minuit et ce jusqu’à nouvel ordre. Un couvre-feu est instauré de 21h à 5h sur toute l’étendue du territoire national à compter de ce jour », a déclaré le chef des putschistes, le capitaine Kader Ouedraogo au nom du « Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration ».

Notons que c’est depuis le dimanchec 23 janvier dernier que ces soldats s’étaient mutinés dans plusieurs casernes pour initier ce putsch.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!