Conflit au nord de l’Éthiopie : Tshisekedi appelle les parties impliquées à privilégier le dialogue

Partager via

Le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, a en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine, réagi par rapport à la situation de conflit qui prévaut au nord de l’Éthiopie, depuis un certain temps.

Préoccupé par l’évolution de cette situation, Félix Tshisekedi a appelé les parties impliquées dans ce conflit à privilégier le dialogue pour restaurer la paix et la réconciliation nationale.

En outre, il a délégué le ministre des Affaires Étrangères congolais Christophe Lutundula à Addis-Abeba, en Éthiopie pour une mission d’information et d’appui aux efforts en cours.

Dans cette même optique, le président en exercice de l’UA a salué les efforts de médiation entrepris par Olusegun Obansanjo et Uhuru Kenyatta respectivement ancien président du Nigéria et président du Kenya.

Par ailleurs, il exhorte le conseil de paix et sécurité de l’Union africaine à demeurer saisi de cette question de la restauration de la paix en Éthiopie.

Rappelons que c’est depuis le mois de novembre 2020 que l’Éthiopie fait face à un mouvement insurrectionnel, le Front populaire de Libération du Tigré qui réclame une autonomie pour la province du Tigré (nord de l’Éthiopie).

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!