RDC-Situation sociopolitique : Le Cardinal Ambongo dresse un bilan chaotique pour l’année 2021

Partager via

Dans son homélie du mardi 04 janvier dernier, lors de la messe célébrée en mémoire des Martyrs de l’indépendance et à l’occasion d’échanges des voeux, à la Cathédrale Notre-Dame du Congo, l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo a dressé un bilan chaotique pour l’année 2021 venant de se terminer.

« L’année 2021 qui vient de s’achever était marquée aussi bien par des événements difficiles (malheureux) que ceux heureux. À titre illustratif : les affres de la pandémie à Coronavirus, la mort du Cardinal Laurent Monsengwo, l’instabilité sociopolitique et l’absence de l’État, la perturbation de l’année scolaire et académique », a déclaré le cardinal Fridolin Ambongo.

L’archevêque de Kinshasa a déploré les conditions dans lesquelles vit le peuple congolais, tout en pointant du doigt la mauvaise gestion des dirigeants du pays qui selon lui, ne se soucient pas des problèmes de la population qui souffre et continue à mourrir de faim.

« ….la misère sociale toujours croissante de notre peuple, l’écroulement de notre système économique; l’égoïsme de nos dirigeants. L’insécurité et l’instabilité à l’Est de la RDC et les catastrophes naturelles n’ont fait que multiplier le nombre des morts de nos frères et sœurs », a rajouté l’archevêque métropolitain de Kinshasa.

Par son sermon du jour, l’on peut donc constater que malgré ses dernières rencontres avec les principaux chefs des institutions de la RDC, le cardinal Fridolin Ambongo reste égal à lui-même, car il n’hésite pas de dire les choses telles qu’elles se présentent.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!