RDC : Sama Lukonde lance les travaux du projet Kinshasa « zéro trou »

Partager via

Le premier ministre de la République Démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde a lancé ce jeudi 14 octobre les travaux du projet Kinshasa « zéro trou » au croisement des avenues victoire et université.

L’objectif de ces travaux est de contribuer à l’éradication des embouteillages et bouchon qui perturbent la fluidité routière dans la ville de Kinshasa, capitale de la RDC.

Ce vaste projet va s’étendre sur une superficie de 82 km dans 46 artères et va durer 6 mois. Et son coût global s’élève à 32 millions USD.

D’après le premier ministre, ce projet affiche clairement l’ambition et l’objectif du gouvernement de la RDC pour mettre fin aux embouteillages et bouchons sur les artères de Kinshasa.

« Nous sommes là dans le cadre des voiries qui doivent complètement être réhabilitées pour que cela ne soit plus une cause ou une raison à des multiples bouchons auxquels nous assistons dans la ville. À côté de ça, c’est pour permettre aussi que nous puissions avoir des voies secondaires, parce que comme vous le savez, ce qui rend la circulation difficile dans la ville de Kinshasa, c’est que nous avons très peu de voies d’accès vers les points centraux de la ville », a déclaré le premier ministre congolais.

Sama Lukonde a affirmé que ce projet est une réponse à la vision du Chef de l’État congolais, afin d’améliorer la circulation routière à Kinshasa, capitale de la RDC.

« …On est là dans ce cadre, pour répondre une fois de plus à la vision, à l’instruction de son excellence Monsieur le Président de la RDC, Félix Tshisekedi pour améliorer le quotidien des kinois en particulier, et des congolais en général, notamment dans la circulation routière » a rajouté le Chef du gouvernement des warriors.

Selon Sama Lukonde, ce projet intervient quelques jours après que le président de la RDC ait instruit le gouvernement lors du dernier conseil des ministres, d’envisager des mesures pour éradiquer les embouteillages et bouchons devenus monnaie courante dans la ville de Kinshasa et cultiver le civisme routier auprès des automobilistes.

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!