RDC : Lucha, Filimbi et MNCL exigent la suppression de RAM, endéans 72 heures et des poursuites judiciaires contre les personnes impliquées

Partager via

Au cours d’une conférence de presse conjointe faite ce lundi 18 octobre, la Lutte pour le Changement (Lucha), Filimbi et Mouvement National des Consommateurs Lésés (MNCL) ont abordé la question de Registre des Appareils Mobiles (RAM) qui indispose la population depuis plusieurs mois.

Ces mouvements citoyens exigent la suppression totale de RAM, endéans 72 heures car si cela n’est pas fait, il y aura une série d’actions à travers tout le pays pour mettre fin à ce «vol».

En outre, ils exigent également des poursuites judiciaires contre toutes les personnes impliquées dans ce dossier de RAM.

Par ailleurs, ils demandent une enquête sur la traçabilité de l’argent déjà généré jusqu’à ce jour, l’identification des bénéficiaires et la récupération des fonds perçus afin de procéder au remboursement des victimes.

Notons qu’une campagne de sensibilisation et mobilisation citoyenne contre la taxe RAM va être lancée le 25 octobre prochain.

Jeancy Ngampuru

1 thought on “RDC : Lucha, Filimbi et MNCL exigent la suppression de RAM, endéans 72 heures et des poursuites judiciaires contre les personnes impliquées

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!