RDC – loi Tshiani : « Est-ce qu’être congolais de père et de mère suffit pour garantir une bonne gestion de la RDC ? » (Félix Tshisekedi)

Partager via

Lors de sa dernière sortie médiatique effectuée vendredi 24 septembre dernier, sur la Voix de l’Amérique (VOA) Afrique, le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi a réagi par rapport à la loi proposée par Noël Tshiani sur la congolité qui veut que le poste de président de la République soit réservé aux seuls congolais à 100% (c’est-à-dire nés de père et de mère congolais).

Selon le président de la RDC Félix Tshisekedi, être 100% congolais ne garantit pas la bonne gestion du pays et celle de ses compatriotes congolais.

« Est-ce qu’être congolais de père et de mère suffit à garantir une bonne gestion des autres congolais? Est-ce que cela suffit comme critère pour servir son pays de manière loyale, fidèle et ses compatriotes de manière convenable? », s’est-il interrogé.

En dépit des réserves avec lesquelles il répondait à la question concernant la proposition de loi Tshiani, Félix Tshisekedi a quand-même affirmé que l’histoire de la RDC démontre qu’il y a eu des congolais de « père et de mère » qui ont participé à la « ruine » de ce pays.

Proposée par un des candidats malheureux à la présidentielle de 2018, Noël Tshiani, cette loi ayant l’objectif de vérouiller les postes clés de la République, avait été portée à l’Assemblée nationale par le député Nsingi Pululu.

Dès qu’elle a été annoncée, cette loi résumée aujourd’hui par l’expression « de père et de mère », avait suscité une énorme polémique suivie de plusieurs réactions dans la classe politique, car certaines personnalités l’avaient qualifiée de « discriminatoire ». Parmi elles, figurait Moïse Katumbi qui était même prêt à quitter la plateforme politique de Félix Tshisekedi (l’Union sacrée) au cas où les députés votaient pour cette loi.

Rappelons que lors de la rentrée parlementaire ayant eu lieu le 15 septembre dernier, cette proposition de loi n’a pas été placée dans le calendrier de la session en cours. Ce qui a créé un « ouf » de soulagement pour tous les acteurs politiques congolais sujets à nationalité et origine douteuses.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!