RDC: Jean-Marc Kabund démissionne de ses fonctions de 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale

Partager via

Le président intérimaire du parti au pouvoir (UDPS), Jean-Marc Kabund vient d’annoncer sa démission au poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale, ce vendredi 14 janvier.

« En ce jour je prends la décision de démissionner de mes fonctions de 1er VP de l’Assemblée Nationale. Ainsi s’ouvre une nouvelle page de l’histoire, qui sera écrite avec la sueur de notre front, qui coulera chaque jour qu’on affrontera les brimades, humiliations et tortures… », a déclaré Jean-Marc Kabund sur son compte Twitter.

La décision de celui qui est réputé comme l’un des proches du chef de l’État congolais Félix Tshisekedi intervient après qu’il ait été dépouillé de sa garde rapprochée, le mercredi 12 janvier dernier, par la garde républicaine.

Rappelons que ce même mercredi dernier, la résidence du surnommé 520 gigas située à Kingabwa, dans la commune de Limete, a été sabotée par les éléments de la garde républicaine qui avaient à la même occasion arrêté les policiers commis à la garde de Jean-Marc Kabund.

Malgré le soutien moral de plusieurs personnalités politiques dont certaines se sont rendues à son domicile pour le consoler, et la libération des policiers de sa garde quelques heures plus tard, l’homme n’a pas hésité de prendre à ce jour, une décision qui risquerait de compliquer beaucoup de choses au sein de l’UDPS, le parti présidentiel.

Notons que devant les militants de l’UDPS venus nombreux à sa résidence pour l’écouter, Jean-Marc Kabund leur a rassuré que sa décision prise et toutes les autres qu’il prendra par la suite, seront pour leur bonheur et celui du parti politique pour lequel il dit avoir beaucoup combattu afin de prendre le pouvoir.

Wait and see.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!