RDC :  »Dites non à toute instrumentalisation des politiciens… » (Christophe Mboso)

Partager via

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia s’est exprimé devant plusieurs militants de différents Partis politiques membres de l’Union sacrée et sympathisants, à l’occasion de son meeting populaire tenu ce dimanche 26 septembre, au stade municipal de Masina.

En dépit de sa qualité de président national du parti « Convention pour la République et la Démocratie (CRD) », Mboso a conscientisé tous les jeunes sans tenir compte de leur appartenance politique en leur demandant de rester éveillés pour consolider la sécurité en République démocratique du Congo.

 »Le peuple d’abord veut dire que la paix doit régner partout en commençant par Kinshasa, la capitale. À l’Est, les femmes et hommes, pleurent presque chaque jour. Cette situation nous inquiète. Tous unis, faisons l’effort et prions pour la paix à l’Est. C’est pourquoi, la paix doit commencer par Kinshasa », a dit le Speaker de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia.

Le numéro 1 de la chambre basse du parlement congolais a continué son speech en disant : « En aucun jour, je ne vous demanderai de sortir dans la rue ou de marcher pour que j’aie le pouvoir. Le pouvoir vient de Dieu, et parce que nous l’avons, nous lutterons pour la paix ».

Christophe Mboso N’kodia a poursuivi de conscientiser les militants et sympathisants en leur interdisant de marcher pour tous les acteurs politiques désireux de prendre le pouvoir, car ces derniers ne veulent pas que leurs femmes et enfants viennent marcher avec eux, mais ils aiment seulement utiliser les gens qui ne sont pas de leurs familles.

Jacques Malanda

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!