RDC – 11ème prolongation de l’état de siège : Kabund choqué du comportement des élus de l’Ituri et du Nord-Kivu

Partager via

Choqué par le comportement des élus du Nord-Kivu et de l’Ituri qui après avoir dressé un bilan négatif de l’état de siège, ont boycotté sa 11ème prorogation lors de la plénière de ce lundi 01 novembre, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund a demandé à ces représentants du peuple de l’Est de proposer des pistes de solution plutôt que de continuer à s’y opposer.

Pour les députés nationaux du Nord-Kivu et de l’Ituri, l’état de siège décrété par le président de la République, ne résout pas le problème d’insécurité dans ces deux provinces, parce que les citoyens congolais de ces coins continuent à être tués presque tous les jours.

En essayant de répondre aux élus de ces deux provinces sous état de siège, Jean-Marc Kabund s’est posé la question de savoir en quoi est-ce que l’état de siège les dérange, car même avant que cela soit instauré les tueries existaient déjà à l’Est depuis trois décennies.

Selon le président ai de l’UDPS Tshisekedi, face à cette question qu’il qualifie de très délicate, les élus du Nord-Kivu et de l’Ituri ne devaient pas agir de la sorte. Raison pour laquelle Kabund les a exhortés à la retenue, à faire preuve du bon sens et de la sagesse.

De leur côté, les députés des régions sous état de siège réclament la démission du ministre de la défense et celle des gouverneurs militaires ainsi que leurs adjoints policiers. Ces élus promettent en outre de ne plus prendre part aux séances plénières jusqu’à ce que cela soit fait.

Soulignons que le projet de loi portant sur la 11ème prorogation de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu a été approuvé ce lundi par l’Assemblée nationale. Il reste maintenant au Sénat de le valider en seconde lecture.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!