Prétendu détournement de 350 millions USD par le ministre Guy Loando Mboyo : La DGLM déshabille les ignorants

Partager via

C’est depuis un certain temps que plusieurs fausses informations circulent dans les médias locaux de la République Démocratique du Congo faisant état d’un détournement de fonds sur un contrat Minier entre l’État et une société privée, coût 350 millions USD.

Selon les auteurs bien identifiés dont certains journalistes et communicateurs politiques, le ministre d’État, ministre de l’aménagement du territoire Guy Loando Mboyo serait responsable de ce détournement et toucherait la commission du marché en étant avocat de cette société privée.

Eu égard à cette Fake news relevant d’un complot tendant à salir l’image du patron de l’aménagement territorial, La Dynamique Guy Loando Mboyo, DGLM en sigle, qui est une structure d’accompagnement des actions du précité ministre d’État dont elle porte le nom, exprimé son regret de constater que certains journalistes soient dépourvus des connaissances quand il s’agit de faire la différence entre le métier d’avocat et une fonction étatique en l’occurrence celle d’un ministre d’aménagement du territoire.

Quant à ce, la DGLM tient à rappeler que le ministre d’État Guy Loando est un avocat international reconnu en RDC et dans le monde pour son savoir faire, vu qu’il a un cabinet d’avocats très fort et il sait comment gagner les marchés en interne comme en externe.

La DGLM profite de cette occasion pour donner une leçon pédagogique aux détracteurs de Guy Loando Mboyo sur la différence entre avocat d’affaires privées, sénateur et ministre qui sont les trois statuts différents sous lesquels son leader politique est reconnu par l’opinion.

« Notre autorité morale est ministre d’État en charge d’aménagement du territoire, et non de Mines à qui toutes les questions relatives à la gestion de secteur minier revient. Il n’est pas non plus un cabinet d’avocats… », a précisé le Coordonnateur National de la DGLM, Christian Kaniki.

Pour conclure, la DGLM a révélé que le rapprochement de son autorité morale Guy Loando avec le président de la République Félix Tshisekedi dérange certains hors la loi, tout en rappelant que le combat de son leader politique qui est celui du bien-être de la population, continuera malgré les complots des gens malintentionnés sur la personne de Guy Loando et sa famille politique.

La CelCom de la DGLM (Jonas Kalombo) et la Rédaction de Factuel-Promo

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!